Étirements passifs VERSUS actifs

Bonne Année à tous!

Durant mes vacances, j’ai eu beaucoup de discussion vis-à-vis de la pratique du fitness et son enseignement. Notamment sur les étirements/manipulations actives VS passives ou statiques.
Pour développer une masse musculaire et les réflexes d’engament des dits muscles, il est préférable de pratiquer des étirements actifs ! De ce fait nos respectons le rythme d’apprentissage et la capacité musculaire du chien.

Et clairement je ne suis pas la seule, Carolyn McIntyre de MCR (http://www.mcrehabilitation.com/), physiothérapeute, a eu les mêmes discussions. Comme je valorise énormément le travail et entraide je lui ai demandé si je pouvais faire une traduction libre de son post a ce sujet.

Donc voici son explication au Pourquoi il est préférable de faire des étirements actifs plutôt que passifs et ce que l’on entend par cela. French translation. 

La question de la cliente :  « Vous mentionnez que l’étirement statique est en fait contre-intuitif et peut effectivement diminuer les performances. Ensuite, vous allez à montrer ce que vous appelez le « Cookie Stretches ». Pourquoi ceux-ci ne sont-ils pas considérés comme des étirements statiques ? Ne sont-ils pas des étirements qui sont tenus pendant plusieurs secondes à la fois ? Je suppose que je ne comprends pas pourquoi les « cookie stretches » sont bons, mais les étirements statiques sont mauvais. Pouvez-vous expliquer la différence ? « 


Réponse de Carolyn : « Les étirements passifs sont lorsque vous, le maître, déplacez physiquement les membres du chien pour atteindre un étirement. Ils sont complétés lentement sans mouvement actif par le chien. Par exemple, vous étendez doucement un membre postérieur en arrière pour étirer le muscle iliopsoas. Avec les étirements passifs, les muscles du chien ne sont pas « allumés » – vous faites tout le travail pour eux ! Avec des « cookie stretches » (considéré comme un étirement actif), le chien est toujours en train d’achever le mouvement activement et indépendamment. Vous leurrez pour atteindre le désir plier / étirement (selon que vous étiriez le nez à l’épaule, la hanche, le genou ou le jarret), cependant, le chien va activement déplacer ses muscles et les étirer. S’ils étaient couchés sur le côté et que je pliais leur corps pour eux, ce serait considéré comme un étirement passif (…) lorsque nous complétons des « cookie stretches » avec nos chiens, le maître tient souvent le ventre du chien pour s’assurer que leurs membres postérieurs ne bougent pas beaucoup pendant les étirements. Mais, nous ne devons pas confondre cette position de maintien avec l’étirement passif / actif. Le chien est toujours actif à déplacer ses muscles du cou et de la colonne vertébrale pour atteindre l’étirement désiré. Nous les guidons simplement pour étirer tous les différents muscles du dos à différentes longueurs. C’est pourquoi les « cookie stretches » sont complétés à quatre points différents pour aider à cibler et étirer différentes sections de la colonne vertébrale. Ce n’est pas tant le temps qui détermine si un étirement est passif ou actif, mais si les muscles des chiens sont engagés ou non. Avec les étirements passifs, leurs muscles ne sont pas allumés alors qu’avec les étirements actifs, ils le sont!! « 

Je vous ai donc mis une représentation de ce que l’on voit souvent pour étirer la colonne, et pour étirer les postérieurs.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close